Le massacre des dauphins aux îles Féroé

Le massacre des dauphins aux îles Féroé

Chaque année, massacre des dauphins. Bon si, vous avez une âme plutôt sensible, on vous conseille d’arrêter la lecture ici. 

Portrait sanglant de Marie, un piratek de l'équipage du duizomad

Une aventure racontée par Marie Lattanzio

Franchement, ce massacre aux îles féroé, vous devez le connaitre. Ou vous avez au moins vu des images.
Parce qu’une mer rouge sang, jonchée de cadavres de dauphins et de baleines, avec des gars aux grands couteaux trop contents d’avoir exterminés des centaines de milliers d’animaux, ca s’oublie pas.

Juste, petit rappel sur les dauphins, histoire de remettre les choses dans leur contexte.

En bref, les dauphins, ce sont des animaux sensibles, avec une très forte empathie. Et ils ont une intelligence socioculturelle, dans le sens où ils savent se transmettre très rapidement des connaissances entre eux. En plus, ils ont un sens de la famille très important, et du coup chez eux, pas d’incestes (sorry les chti’s, ils sont plus intelligents que vous à priori). Ajoutez à ca qu’une femelle peut se laisser mourir de désespoir lorsqu’elle fait une fausse couche. 
Bref, ils méritent le respect.
 
Banc de dauphins dans le Pacifique

 

Ah oui, vous voulez un petit fun fact historique ?

Effectivement, en langue francaise, on appelle le fils du Roi le “dauphin”. Et vous savez pourquoi ? Parce que le Roi Philippe VI, en 1349, fait un terrible naufrage. Toute sa flotte meurt noyée, le roi pense bientôt mourir aussi. Mais par miracle, un dauphin s’approche de lui, le porte et le ramène sur la terre ferme. Pour le remercier, le Roi Philippe VI décide de donner à son fils le nom de “Dauphin”. Et la coutume est restée.

 

Peinture d'un dauphin au Moyen Age -1380
Peinture représentant un dauphin - 1380

 

BREEEEF revenons au sujet principal.

Du coup, les Ferogiens, ils ont une coutume, qui date de l’époque où ils avaient très très froid (ben oui c’est au Danemark, au cas où vous seriez nul en géographie) et très très faim (c’est l’époque des vikings au fait). Donc une fois par an, ils se réunissaient et avec tous leurs bateaux, ils rabattaient et coinçaient des centaines de baleines et dauphins. Et puis il les tuaient, et les conservaient dans du sel pour avoir assez à manger pour une année. 
 

SAUF QUE…

On est tous d’accord qu’aujourd’hui, on a plus besoin de massacrer des dauphins pour survivre. Et on a plus besoin de massacrer qui que ce soit d’ailleurs. En fait ce qu’on va faire, histoire de réussir à vous convaincre, oui vous, qui lisez, c’est vous laisser un joli diaporama des photos souvenirs qu’ils prennent lors de leur “fête” : #cestsuperchouettelesmassacres

 

Trinquons mes amis yoho,

Les pirateks du Duizomad.

Laisser un commentaire

Fermer le menu